programme


sur le terrain

LE GUÉPARD JOUIT D'UN FORT CAPITAL SYMPATHIE ! IL S'AGIT SANS NUL DOUTE DE L'UNE DES ESPÈCES ANIMALES LES PLUS CHARISMATIQUES. L'ATTRAIT DU GUÉPARD, MAGNIFIQUE AMBASSADEUR DE LA FAUNE DES SAVANES AFRICAINES, FAVORISE LE DÉVELOPPEMENT D'UN ÉCOTOURISME RESPECTUEUX, MÊME SI L'ÉQUILIBRE EST FRAGILE ENTRE LA PRESSION TOURISTIQUE ET LES EXIGENCES BIOLOGIQUES D'UNE ESPÈCE PARTICULIÈREMENT SENSIBLE AU DÉRANGEMENT.

Sauver les guépards de Masaï Mara au Kenya

La femelle guépard mène une vie solitaire durant toute son existence ! Hors de toute organisation sociale, elle chasse et élève seule sa progéniture. Les petits (la portée varie de 4 à 8 jeunes) sont mis au monde à l'abri d'une végétation arbustive, désormais rare car mise à mal par des décennies de brûlis sans contrôle. Cette végétation est elle-même très prisée et fréquentée des grands prédateurs qui s'y installent aux heures chaudes.

 

Lorsqu'elle part en chasse, la traque des proies l'éloigne de ses petits, souvent à plusieurs kilomètres et durant de longues heures. Les jeunes, incapables de se mouvoir les premières semaines de leur existence, sont alors particulièrement vulnérables. Les lions par exemple, lorsqu'ils dénichent une portée, obligent la femelle à fuir et tuent l'ensemble des petits. La mère est parfois elle-même tuée en tentant vainement de défendre courageusement et désespérément ses petits.

 

Lorsqu'ils investissent illégalement la réserve de nuit, les éleveurs masaïs et leur bétail effraient les femelles qui s'éloignent de leur progéniture. Il ne faut alors pas bien longtemps aux chiens qui accompagnent les troupeaux pour localiser et éliminer les guépardeaux.

 

Une seule hyène est en mesure de décimer à elle seule l'ensemble de la portée lorsque la mère est absente.

 

LES CHIFFRES FOURNIS PAR LES SCIENTIFIQUES SONT ÉLOQUENTS ET SE PASSENT DE COMMENTAIRES : ILS INDIQUENT QUE SEUL 1 JEUNE GUÉPARD SUR 20 ATTEINDRA L'ÂGE ADULTE ! DANS LE MAASAÏ-MARA, IL SEMBLE MÊME QUE LES CHIFFRES SOIENT PLUS ALARMANTS ENCORE !


Partant de ce constat, nous avons imaginé qu'une simple surveillance, de jour comme de nuit, des mères élevant leurs jeunes, organisée avec des brigades et des rangers masaïs véhiculés, pouvait limiter significativement la prédation ou la destruction des portées.


Cette surveillance active est limitée depuis la naissance des petits jusqu'à l'âge avancé de 5 à 6 mois, âge auquel ils sont en mesure de suivre la mère et d'échapper plus facilement à un éventuel prédateur.

 

Le véhicule dans lequel prend place les équipes de surveillance peut être utilisé pour faire barrage ou éloigner les potentiels prédateurs et braconniers. Occasionnellement, les agents habilités peuvent quitter le véhicule, la seule silhouette humaine est généralement suffisante pour apeurer et éloigner même les plus puissants félins.

 

Ces mêmes agents peuvent facilement éviter la confrontation entre les troupeaux domestiques et les nichées.

 

Sauver les guépards de Masaï Mara au Kenya
Sauver les guépards de Masaï Mara au Kenya

 

Par ailleurs, des équipes de surveillance, présentes de jour comme de nuit, limitent et annihilent les velléités des braconniers et trafiquants... et parfois aussi le dérangement occasionné par des guides de tourisme peu scrupuleux (gêne qui peut faire échouer le délicat processus de chasse par exemple). Dans strictement aucun cas il n'est établi de contact physique avec les guépards, de capture, d'action vétérinaire, pose de collier... Si des soins vétérinaires sont parfois nécessaires, ils dépendent entièrement et exclusivement de l'autorité et de la responsabilité  du KWS (Kenya Wildlife Service).

 

Ainsi, nous avons l'espoir de limiter la mortalité des guépardeaux et d'augmenter considérablement leurs chances d'atteindre l'âge adulte.


Car il faut savoir qu'un guépardeau solitaire, prématurément privé de ses frères et soeurs, est bien moins armé pour sa survie future :

- Les jeux de la prime enfance sont un gage d'éducation et d'apprentissage efficace. Ils permettent d'apprendre plus tôt les indispensables techniques de chasse, les guépards se nourrissant exclusivement de proies vivantes qu'ils doivent capturer.

- Les mâles se regroupent en fratrie lorsqu'ils sont adultes. Ceci améliore significativement le taux de réussite des chasses.

- Une fratrie, par ailleurs, protège mieux ses proies, souvent dérobées par des espèces rivales. Etre plusieurs permet d'assurer une surveillance plus efficace lorsqu'un groupe de lions par exemple est à proximité...

Sauver les guépards de Masaï Mara au Kenya


Ce programme est avalisé, homologué et supervisé par les autorités du Kenya Wildlife Service, du Narok County Government et de l'université du Maasaï-Mara (Maasai Mara University).

UN SECOND VOLET DU PROGRAMME, DÉJÀ AMORCÉ DEPUIS PLUS DE DEUX ANS, EST CONSACRÉ À L'ÉDUCATION DES JEUNES ENFANTS MASAÏS, HABITANT AUX ABORDS IMMÉDIATS DE LA RÉSERVE.

Sauver les guépards de Masaï Mara au Kenya

Une bibliothèque a été construite et offerte au village de Mararianta qui jouxte le parc. Elle est gérée par la communauté masaï elle-même mais financée par le programme. Son emplacement stratégique, à proximité immédiate de l'une des écoles les plus fréquentées du village, nous permet déjà de travailler et collaborer avec les autorités et les enseignants. Nous l'avons doté d'un équipement de production d'électricité solaire et de matériel audiovisuel permettant, entre autres, la projection de films de loisir, éducatifs et de documentaires animaliers (certains sont produits par notre équipe et sont en cours de montage).



Cet enseignement adapté cible prioritairement les problématiques environnementales et celles liées aux conflits homme/animaux au sein de l'écosystème Maasaï-Mara. Il met l'accent sur les dommages parfois irréversibles que subit sa biodiversité, la disparition rapide et programmée des grands félins, les causes multiples de leur disparition et ses conséquences pour la communauté à court et long terme.


Des sorties éducatives, safaris vision, nettoyage des déchets plastiques, programme de plantation d'arbres indigènes sont organisées régulièrement avec les écoliers.