programme


pourquoi ?

LE GUÉPARD -ACINONYX JUBATUS- EST UN FÉLIN TRÈS SPÉCIALISÉ QUI POURRAIT, AU VU DE LA BAISSE DRASTIQUE ET CONTINUE DE SES EFFECTIFS, DISPUTER BIENTÔT SA DERNIÈRE COURSE ! 

Sauver les guépards de Masaï Mara au Kenya

Il est classé " vulnérable " sur la sinistre liste rouge des espèces menacées de l'UICN, comprenez en danger sérieux d'extinction ! Les scientifiques spécialistes du félin vont plus loin et le classent bon premier, bien avant le symbolique ours polaire et sa banquise perdue, parmi les grands mammifères qui devraient, sans un retournement spectaculaire de situation, disparaitre dans les prochaines décennies !

 

Le guépard est aujourd'hui menacé d'extinction à très brève échéance dans la réserve nationale du Maasaï-Mara au Kenya ! Jadis abondant dans ce parc mythique, il n'est plus guère représenté aujourd'hui que par quelques dizaines de spécimens !

 

Chassé des territoires désormais occupés par les éleveurs, il se réfugie au coeur du parc et se trouve en compétition directe avec la cohorte des grands prédateurs... Face à eux, le fragile guépard ne fait pas le poids ! Les jeunes guépardeaux surtout subissent une mortalité (ou disparition) importante et alarmante -plus de 90% de pertes les premières semaines de leur existence- sans commune mesure et très en deçà des chiffres nécessaires à la survie de l'espèce.

Sauver les guépards de Masaï Mara au Kenya

Le programme Cheetah For Ever est une initiative originale qui a pour cadre la réserve nationale du Maasaï-Mara et pour but de limiter la mortalité des guépardeaux, durant une période critique, depuis leur naissance jusqu'à l'âge avancé de 5 ou 6 mois, alors qu'ils sont en mesure d'échapper plus aisément aux multiples dangers et à leurs nombreux prédateurs.

 

Des brigades masaïs et de rangers véhiculés surveillent continuellement, jour et nuit, les mères en charge de petits et agissent directement sur 4 principales menaces :

  • la prédation (léopards, hyènes, chacals, pythons...)
  • la destruction (lions, buffles, chiens errants et ceux des éleveurs de bétails...)
  • le braconnage (vol et trafic des guépardeaux, commerce illégal)
  • le dérangement (éleveurs et leurs troupeaux qui investissent illégalement la réserve, acteurs de tourisme peu scrupuleux...)

Parallèlement à l'action directe sur le terrain, nous mettons en place des programmes de sensibilisation, de découverte, d'éducation, de plantation (espèces indigènes), de formation (au métier de chauffeur/guide ou ceux du tourisme par exemple) des jeunes enfants masaïs vivant dans les villages limitrophes de la réserve. Nous souhaitons ainsi leur faire toucher du doigt le nécessaire intérêt, pour de meilleures perspectives d'avenir, de conserver intact leur inestimable patrimoine naturel.

 


LIMITER LA MORTALITÉ AUJOURD'HUI TRÈS IMPORTANTE DES GUÉPARDEAUX PERMETTRA, NOUS EN AVONS LA FERME CONVICTION, UN RÉÉQUILIBRAGE DE L'ÉCOSYSTÈME DE MAASAÏ-MARA ET DE SES AIRES DE CONSERVATION LIMITROPHES AINSI QU'UNE HAUSSE RAPIDE ET SIGNIFICATIVE DES EFFECTIFS DE CETTE ESPÈCE, L'UNE DES PLUS CHARISMATIQUES ET AMBASSADRICES DES SAVANES AFRICAINES !