A qui le tour ?

Les jeunes de Musiera, Imani, Nora, et à plus forte raison ceux de Malaïka sont grands maintenant....

 

.... et nos brigadiers ont dû se résoudre, un peu difficilement il faut bien l’avouer, à stopper leur surveillance rapprochée (que voulez-vous, on s’attache, et il est parfois difficile de couper le cordon ! ).

 

Espérons qu’ils croiseront encore souvent le chemin de leurs protégés devenus grands et pourront les admirer chassant dans la savane du Maasaï-Mara !

 

Peut-être même que nos brigadiers seront bientôt les anges-gardiens des futurs bébés des petites femelles qu’ils ont surveillées ?


Et maintenant, que vont-ils faire ?

La saison des pluies va se terminer, la seconde voiture, toute neuve et fraîchement peinte va arriver dans le Mara… des conditions parfaites pour aller surveiller de nouveaux bébés guépards…

Oui mais voilà : quels bébés ?

Trois femelles guépards ont actuellement des petits.

Amani, mère d’Imani, a quatre petits. Noosura a également quatre petits d’environ 3 mois. Mais toutes deux sont dans des zones de conservation limitrophes de la réserve auxquelles nous n’avons pas accès.

Très au Sud du Mara, près de la frontière tanzanienne, une troisième maman a de très jeunes guépardeaux, mais il n'est pas raisonnable pour nos brigadiers de s’aventurer aussi loin avec une Cheetah Car peu fiable…. La nouvelle voiture, toute neuve, devrait leur permettre de partir à la recherche de cette maman et ses tout petits.

Sans oublier Malaïka : attend-elle ou non des petits de Leomom, le beau mâle avec qui elle a passé deux jours les 14 et 15 mars dernier ? Le suspense devrait toucher à sa fin assez vite et, à défaut d’échographie, son comportement devrait nous renseigner sur son état puisqu’en principe, un mois avant l’éventuelle naissance des petits, elle devrait quitter ses deux jeunes qui commencent vraiment à jouer les Tanguy version féline !

 

Ceci étant les surprises sont possibles avec Malaïka ! Il faut donc surveiller son tour de taille, et voir si, aux alentours des 10-20 juin, elle s’éclipse….. ce qui pourrait être le signe de l'arrivée imminente de plusieurs petites merveilles pour faire la joie de leur maman, …. des brigadiers au cœur tendre...  et de l’équipe de Cheetah For Ever et de tous ses membres !

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Patrice Quillard (jeudi, 26 mai 2016 18:56)

    Nous attendons les nouvelles avec impatience, en particulier en ce qui concerne Malaika.
    Cet article très détaillé montre que les brigadiers ont bien rempli leur rôle, qu'ils en soient remerciés !
    Il montre également toute la cohérence du programme de Cheetah for Ever qui présente des résultats évidents après un an seulement d'existence sur le terrain.
    Le nouveau véhicule ne sera pas de trop pour les futures surveillances des futurs petits guépards.